Parce que l’agilité à l’échelle est l’un des enjeux cruciaux des grandes organisations, nous avons interrogé quatre experts afin de constituer un ebook, permettant de comprendre les apports de l’agilité à l’échelle et SAFe. L’article suivant est un extrait de cet ebook et nous permet de comprendre comment faire si les équipes ont des workflow différents.

e-book agilité à l'échelle

jean-claude delagrange coach agile
Jean-Claude DELAGRANGE, coach agile

Faire correspondre des workflows différents à des exigences de pilotage communes

Les workflow peuvent rester différents dans le détail, à condition d’avoir des étapes communes quand elles correspondent à des jalons communs ou à des exigences de pilotage. Les “Définition of Done” peuvent également être différentes au démarrage, mais devront progressivement se rapprocher.

La première chose à faire est de réunir les équipes pour les mettre d’accord sur un workflow qui permette a minima une consolidation et une mesure cohérente. Les efforts à consentir pour tendre vers ces objectifs devront être clairement affichés et intégrés dans la charge de travail de l’équipe (investissement qui peut avoir un effet sur la vélocité).

D’expérience, les équipes dont le workflow est le plus complexe ont tendance à essayer de le maintenir, mais les jalons a minima peuvent se caler sur le workflow des équipes ayant le plus simple. C’est aussi l’occasion de donner une responsabilité et une occupation aux PMOs.

Laurence Hanot coach agile
Laurence HANOT, coach agile chez Zenika

Privilégier l’harmonisation des worflows pour simplifier la cadence de l’ensemble des équipes

Comme je l’ai dit précédemment, des workflows différents sont surtout le signe de pratiques et manières de fonctionner différentes.

C’est surtout là-dessus qu’il faut porter son attention et voir si cela est impactant ou pas sur le niveau de consolidation du dessus.

De mon point de vue, les workflows au niveau des équipes peuvent être différents, d’ailleurs on peut même avoir des équipes en Kanban dans un contexte à l’échelle mais si on se trouve dans un contexte avec plusieurs trains, plusieurs solutions et portfolio, le tout avec beaucoup de dépendances, il semble important d’harmoniser les workflows pour ne pas
complexifier la vue et le cadencement de l’ensemble (Kanban et backlogs au niveau Portfolio, Solution et Programme).

Laurent Charles
Laurent CHARLES, CEO et co-fondateur d’Enalean (Tuleap)

Miser sur la synchronisation des équipes multi-métiers

Dans un contexte multi-métiers industriels (même si les activités sont purement logicielles), les workflows sont toujours différents (à moins d’avoir un workflow tellement générique qu’il ne veut pas dire grand chose dans le quotidien des équipes).

L’expérience que nous avons montre l’importance des points de synchronisation des équipes. Et cette synchronisation ne doit bien entendu pas être uniquement synchronisation sur les spécifications et sur les
livrables, mais tout le long de la vie des équipes.

Une approche comme le train de SAFe est intéressante car elle force une pulsation synchrone entre les équipes.

Aller plus loin