Parce que l’agilité à l’échelle est l’un des enjeux cruciaux des grandes organisations, nous avons interrogé quatre experts afin de constituer un ebook, permettant de comprendre les apports de l’agilité à l’échelle et SAFe. L’article suivant est un extrait de cet ebook et nous permet de déterminer le lien entre DevOps et agilité à l’échelle.

e-book agilité à l'échelle

Laurent Charles
Laurent CHARLES, CEO et co-fondateur d’Enalean (Tuleap)

Le DevOps et l’automatisation des processus fait partie de l’agilité, et doit être un des objectifs, surtout à l’échelle

Qu’est-ce que le DevOps ? Gartner propose par exemple cette définition, “ability to deliver customer value faster”.

Strictement parlant, une organisation peut avoir une approche agile avec l’objectif de livrer « plus juste » sans avoir encore l’objectif de livrer « plus vite ».

Il ne faut pas pour autant renoncer à mettre en oeuvre ce qui permet de livrer la valeur plus rapidement. Le DevOps et l’automatisation des processus fait partie de l’agilité, et doit être un des objectifs, surtout à l’échelle.

En effet, plus il y a de personnes impliquées, plus le temps de construire, d’intégrer, de livrer, etc. est complexe et long. Sans prendre en compte l’impératif d’optimiser cela, une grande organisation peut se retrouver confrontée au paradoxe de développer mieux, mais moins vite… C’est dommage.

Nous avons constaté qu’une organisation où chacun garde le DevOps à l’échelle de son équipe est moins efficace qu’une organisation qui traite le DevOps à l’échelle.

Attention toutefois à ne pas se tromper dans l’ordre des phases. Si vous cherchez à livrer plus vite avant de livrer mieux, vous risquez juste de livrer plus rapidement de la… heu… enfin, bref ça éclabousse plus quoi…

Alexandre Cuva coach agile
Alexandre CUVA, coach agile et dirigeant de SoCraAgile

Nous recommandons à nos clients d’adopter également le DevOps et l’Artisan Logiciel, qui sont complémentaires

A proprement dit, il n’y a pas de lien entre devops et agilité à l’échelle. On peut faire du DevOps sans l’agilité à l’échelle et on peut faire de l’agilité à l’échelle sans faire du DevOps.

Aujourd’hui nous recommandons à nos clients d’adopter également le DevOps et l’Artisan Logiciel, qui sont complémentaires. Souvent, l’objectif d’une organisation à adopter l’agilité à l’échelle, est d’accélérer, par exemple Sandro Mancuso, leader du Software Craftsmanship de Londres dans sa présentation “Software Modernisation – 2020” dit : “Une organisation ne peut accélérer, si elle continue à avoir des pratiques informatiques d’un autre temps”. Les pratiques du DevOps et de l’Artisan Logiciel, amènent ces pratiques qui vont permettre cette accélération.

jean-claude delagrange coach agile
Jean-Claude DELAGRANGE, coach agile

L’agilité à l’échelle devient très difficile sans DevOps

Je pense que l’agilité à l’échelle devient très difficile sans DevOps, et a fortiori sans tests automatisés, la complexité des imbrications de briques logicielles rend les mises en production difficiles (tests de non régression notamment), sauf à ne faire que des livraisons dans un environnement intermédiaire et de faire des tests d’intégration en fin de cycle (on perd un des avantages majeurs de l’agilité : le time to Market).

Pour moi les équipes doivent dès le départ accueillir un “OPS” afin d’intégrer les tâches de mise en production dans le backlog et inciter les équipes de développement à penser l’ensemble du cycle, l’intégrer dans leur Definition of Done et enfin l’afficher dans leur vélocité.

Laurence Hanot coach agile
Laurence HANOT, coach agile chez Zenika

Une démarche DevOps dans l’agilité et l’agilité à l’échelle est indispensable

Je rejoins là aussi les points de vue de mes camarades et le mien du paragraphe précédent. Une démarche DevOps dans l’agilité et l’agilité à l’échelle est indispensable même si trop souvent oubliée ou mise de côté. Cela ne fait que repousser le problème en aval et perturber les personnes concernées par les livraisons auprès des utilisateurs (ops, déploiement pays, commerciaux, formateurs auprès des utilisateurs, marketing opérationnel, canaux de vente, etc …).

Et là aussi, c’est une question et un sujet de travail essentiel dans une transformation agile : quels sont les besoins de nos utilisateurs en terme de livraison ? Quelles sont nos pratiques et fréquences actuelles ? De quoi avons-nous besoin en terme de démarche et d’outillage ? Quels investissements sur ce sujet et à quelle échéance ?

En tout cas, n’oublions pas que DevOps est avant tout une démarche de collaboration qui est un aspect fondamental de l’agilité à l’échelle. Ma première expérience DevOps avant que ce mot existe, c’était en 2007 lorsque nous avons intégré un ops dans notre équipe Scrum !

Aller plus loin