La conformité n’est malheureusement pas à l’abri du changement. Les normes sont modifiées régulièrement et remettent en cause très souvent les processus qualité déja en place. Quels sont les nouveaux défis réglementaires ? Comment mieux les anticiper et les gérer? Spoiler: l’agilité va aider…


Le défi d’aborder la conformité en 2022

Quoi de neuf en matière de législation pour les produits de l’industrie high-tech? Ca semble logique, la législation doit évoluer au même rythme que la technologie. Les législateurs tentent de trouver un équilibre entre encouragement à l’innovation, protection des consommateurs et gestion des conséquences non envisagées, le tout dans un monde qui évolue toujours plus vite. Car les technologies digitales et les produits “cyber-physiques” (IoT, systèmes autonomes ou connectés, intelligence artificielle…) perturbent les législations des industries traditionnelles. Pour nous protéger, les normes et autres réglementations évoluent donc souvent, très rapidement et cela a de grandes conséquences sur les industriels.

Les responsables produits et chargés des affaires réglementaires se doivent de mettre en place une veille minutieuses et adapter leur processus qualité suite aux changements dans les législations. pour complexifier encore plus le travail, les entreprises ont de plus en plus de risques à gérer : cyber-sécurité, vulnérabilités, anomalies, confidentialité…

Car que se passe-t-il si l’entreprise n’a pas la capacité de se mettre en ligne avec l’évolution des normes ? Il est clair que la non conformité menace à la fois les résultats économiques et financiers et la réputation.

Développer un programme de conformité au coeur des activités commerciales

Pour être en capacité de continuer à produire des produits qui restent en ligne avec l’évolution des réglementations, les entreprises doivent modifier leur gestion de la conformité. La première étape est de changer la façon de considérer la conformité.

Il s’agit ici de mettre en place un programme de gestion de la conformité, comme centre névralgique des activités commerciales.
Plus précisément, des approches efficaces existent: la conformité continue, un système de gestion de la qualité agile, le DevOps industriel et une meilleure traçabilité de bout en bout.

Les entreprises ne doivent plus considérer la conformité comme un contrôle mais de guider le développement de produits par la qualité.

Source : https://www.gartner.com/en/legal-compliance/insights/compliance-program-management

Quand l’agilité aide à atteindre la conformité

Un rapport de 2021 montre que les entreprises qui ont implémenté l’agilité considèrent qu’elle les a  impacté de façon positive, notamment dans trois domaines qui nous sont chers : 

  • la capacité à gérer le changement de priorités,
  • l’accélération du ‘Time to Market’ c’est à dire pouvoir mettre des produits plus rapidement sur le marché,
  • l’augmentation de la qualité des logiciels.

En parallèle, on a constaté que malgré les bénéfices de l’agilité, seulement 31% des organisations l’ont adoptée largement. Il y a des questions à se poser.

Une de vos équipes collabore en Scrum? Chouette, mais est ce que l’agilité c’est juste Scrum, Kanban, et parler de Sprint ? Certainement pas. L’agilité est un ensemble de bonnes pratiques et il y a bien plus à en tirer. On vous en dit plus dans un autre article, pour vos donner 7 pistes qui vont faire de l’agilité un vrai levier de conformité.

Aller plus loin