logo thales

Thales Group est une multinationale française qui conçoit et construit des systèmes électriques et fournit des services pour les marchés de l’aérospatiale, des transports, de la sécurité. Thales est le leader mondial de la cybersécurité, et intervient dans toute l’industrie mondiale. C’est un des équipementiers électronique et software le plus puissant du monde. Ce positionnement implique forcément un niveau d’exigence extrême et surtout la nécessité d’un environnement ultra-sécurisé. Pour leurs projets de Défense, ils ont choisi Tuleap.

Thales secteur d'activité

Raphaël HIET, Project Design Authority chez Thales

Chez Thales, Raphaël Hiet est l’architecte d’une multitude de projets. Il est entre autres responsable de la qualité des logiciels/livrables. Dans cette courte interview , Raphaël explique pourquoi il a choisi Tuleap et comment Tuleap a réuni ses équipes.

♖ Challenge

Coordonner des projets de défense-industrie avec des exigences strictes de confidentialité et de traçabilité

★ Solution

  • Souscription Tuleap Enterprise Edition Silver

✔ Résultats

  • Élimination des fichiers Excel et Word
  • Meilleur suivi et gestion des incidents
  • Amélioration de la gestion documentaire
  • Suivi en temps réel des campagnes de tests
  • Génération automatique des métriques

Avec Tuleap, on peut démontrer la traçabilité complète de nos logiciels, des spécifications, aux tests, aux documents, et en sortir une synthèse. 

Raphaël Hiet, Project Designer Authority chez Thales

1 seul outil, plusieurs méthodes

"Tuleap c’est la jonction des deux mondes, qui relie les équipes projets et les équipes techniques".

Une traçabilité 5x plus rapide

"Nous avons diminué considérablement le temps passé pour nos audits. On a laissé de côté nos vieux word de 5 000 pages avec 600 fiches de tests."

Plus de valeur. Meilleur ROI.

"C’est très rentable un produit flexible, évolutif avec un SLA de ce niveau."

Le challenge : coordonner des projets avec des exigences fortes de confidentialité et de traçabilité

Après avoir pensé ou essayé d’autres outils, les équipes Thales se sont tournés vers Tuleap qui était la seule solution à répondre à l’intégralité de leurs exigences. C’est avec Tuleap que les projets de Thales ont été lancés plus rapidement, les livrables de meilleurs qualité et les équipes plus productives… car plus agiles.


Dans une grosse organisation comme Thales, il est courant de croiser plusieurs solutions pour adresser un besoin similaire. Chez Thales, on retrouve la suite Atlassian et IBM Doors pour les gros projets et Gitlab, Redmine, Subversion pour les plus petits projets. Raphaël Hiet, Project Designer Authority chez Thales, précise : « Le problème avec la suite Atlassian, c’est que lorsque l’on commence par vouloir mettre un Jira, ça coûte de l’argent. Puis on se dit qu’on a besoin de Bitbucket, et ça coûte encore de l’argent. Puis on dit qu’on a besoin du plugin pour gérer les requirements, puis pour gérer les tests…à la fin, la facture est salée.« 

Pour les projets de défense, le niveau d’exigence est plus accru. Les équipes Thales en charge de ce type de projets critiques a donc plus de liberté pour choisir une solution qui réponde vraiment à leurs exigences. Pour Raphaël, il était important que ses équipes bénéficient des meilleurs solutions de développement, mais aussi d’un cadre agile et de méthodes de travail innovantes.

De Gitlab à Tuleap

En 2016, s’est posée la question du choix de l’outil pour la gestion d’un projet de défense. L’équipe projet s’est tourné en premier lieu vers Gitlab, car à ce moment-là, l’équipe était composée de seulement 4 personnes. Mais lorsque le client de Thales a prolongé le contrat et que l’équipe est passé de 4 à 25 personnes, les limites de Gitlab se sont faites ressentir. « Il manquait quelque chose, l’outil ne répondait plus aux besoins. » affirme Raphaël. « Il existe un tas de règles chez Thales qui impliquent que l’on va devoir monter nos propres infrastructures. Sur les projets de défense, on est plus libre de choisir ce qu’on veut. » Raphaël est donc reparti en quête d’un outil répondant à ses exigences devenues plus larges.

De Tuleap Community Edition à Tuleap Enterprise Edition

En découvrant Tuleap par la version communautaire — Tuleap Community Edition —, les équipes de Raphaël ont vite compris qu’elles avaient trouvé leur solution idéale. Contrairement à Gitlab, Atlassian ou les autres outils, Tuleap permettait aux équipes, grâce à son aspect open source, d’essayer en détail les fonctionnalités et d’analyser le code source. Mais il leur manquait la maîtrise, les compétences techniques, l’assurance d’une stabilité et de la sécurité.

En 2017, Raphaël décide de se tourner vers l’équipe Tuleap et demande l’installation sur site d’ une instance Tuleap Enterprise Edition. Grâce à la maintenance assurée par Enalean, à l’expertise des équipes support et à l’évolution continue de Tuleap, Thales ont pu pleinement se concentrer sur leur coeur de métier. Depuis, elles bénéficient d’un environnement flexible, évolutif, et d’un support d’experts réactif.

Pourquoi Thales a choisi Tuleap comme environnement sécurisé et flexible ?

Au-delà des fonctionnalités techniques, la décision a aussi été motivée par un aspect majeur : le besoin de confidentialité. En effet, lorsque l’on parle de projet de défense, n’oublions pas qu’il s’agit là de projets sensibles, avec des exigences de cybersécurité ultra-élevées et des spécificités métiers particulières auxquels il faut savoir s’adapter.


Un environnement intégré qui réunit toutes les équipes

Pour être efficace, Raphaël avait besoin d’un environnement intégré et agile pour ses équipes de développeurs logiciel, testeurs, DevOps et de cybersécurité.
« On doit orchestrer toutes les équipes autour d’un outil. Si chacun part de son côté, à la fin du projet, ça fait un big bang. La version est ratée, le client n’est pas content, et pour le suivis… c’est compliqué. » 
Avec Tuleap, Raphaël a réussi à réunir toutes les parties prenantes aux projets autour d’un environnement de travail tout-en-un. Il leur donne la possibilité d’avoir une seule source de vérité, pour tous. Et ça, c’était indispensable.

Une solution d’Entreprise sécurisée. Haut niveau de confidentialité

Un des challenges des organisations évoluant dans des secteurs critiques est de pouvoir héberger des informations hautement confidentielles sur des serveurs sécurisés : « Comment fait-on pour délivrer un service, notamment pour le groupe, avec de l’information que l’on a pas le droit de mettre sur des serveurs car il n’a pas toutes les données d’habilitation ? On se retrouve coincé. »

Dans Tuleap, la gestion des droits d’accès est très fine. Tout est paramétrable, précisément, par projet, par outil. Qui a accès à quoi. Qui a le droit de voir quoi, de modifier quoi.

« Attribuer des droits sur chacun des trackers et même sur chacun des champs des trackers était pour moi indispensable. »

Le choix de Tuleap permettait ainsi de respecter l’infrastructure et la stratégie CISO (Chief Information Security Officer), c’est-à-dire une garantie de sécurité, disponibilité et d’intégrité du système d’information et des données.

Forte traçabilité

Pour les projets critiques la traçabilité des changements tout au long du cycle du projet logiciel est capital. Comme vous le verrez dans la partie ci-dessous dédiée à ce sujet, les équipes de Thales ont noté la puissance du système de références croisées de Tuleap. Elle assure un suivi de tous les éléments de travail du projet, des exigences, aux tâches, aux bugs, code, tests, documents. Indispensable pour les audits.

ROI rapide

Lors de son étude de coûts, Raphaël a noté la rapidité de rentabilité de son investissement. En effet, il a conclu que la souscription Tuleap Enterprise apportait un ROI (Return On Investment) rapide pour un produit avec autant de fonctionnalités que Tuleap et un niveau de SLA exigeant (Service Level Agreement) comme il le demandait.

Un logiciel Open Source

L’aspect Open Source de Tuleap a été un élément de plus dans le processus de décision. Raphäel explique:
« Avec Tuleap, nos équipes ont aussi un accès direct au code source. Elles peuvent s’assurer du niveau de sécurité du logiciel qu’elles utilisent. En plus, elles peuvent développer des plugins supplémentaires. »

« Avec Tuleap on peut réaliser ce qu’on veut. Je suis pas sûr qu’avec tout ce qu’on a mis en place, on aurait réussi à le faire avec un autre logiciel. Pourquoi ? Parce que très souvent ce sont des logiciels propriétaires ; on a des informations qui sont cachés. On nous donne pas accès au code source. On peut pas développer ceci ou cela. Là on a pu. Tuleap c’est l’outil idéal. »

Un outil français

En choisissant Tuleap, Thales participe non seulement à faire la promotion de la souveraineté numérique française, mais elle s’assure aussi d’avoir une équipe à proximité pour le développement, maintenance, et support basée en France, et des données stockées sur des serveurs français.

Comment les équipes projets de Thales travaillent
en Agilité avec Tuleap ?

Le défi consistait aussi à trouver une solution pour rassembler toutes les équipes, ayant chacune leurs habitudes et leur façon de travailler, autour d’un socle commun. Mais il fallait faire attention à ne pas les brider ni les obliger à suivre un workflow agile prédéfini. Tuleap a relevé le défi.


Théoriquement, travailler selon les approches agiles permet d’augmenter la collaboration des équipes. Mais lorsque l’on se retrouve avec des équipes hétéroclites, on se rend compte que toutes les équipes ne travaillent pas en agilité de la même manière. Chez Thales, sur les 6 projets de défense en cours, il y a une équipe composée d’une douzaine de développeurs ; une équipe composée de plusieurs intégrateurs et ingénieurs DevOps ; une équipe d’ingénieurs sécurité, et une équipe de testeurs.

À chacun sa méthode Agile

Si du côté des développeurs il a été plutôt simple de les faire adopter la méthode agile Scrum, le challenge n’a pas été aussi aisé pour les autres. Pour les équipes sécurité par exemple, Scrum n’était pas la solution adaptée. La méthode Kanban non plus, car il était compliqué de définir des user stories. Au lieu de mettre en place un workflow commun à toutes les équipes, de toutes les faire travailler en Scrum ou Kanban, il a été décidé au contraire de les faire travailler chacune à leur rythme, et de réunir tout le monde une fois que cela serait pertinent.

Ainsi, on retrouve d’un côté une équipe de développeurs qui fonctionnent en Scrum, avec un rythme d’une release toutes les 2 semaines, et d’un autre côté une équipe de sécurité qui travaille selon une « approche agile maison », avec un rythme d’une release toutes les 4 semaines. Ceci correspond à un rythme de 15 sprints pour les développeurs, contre à peu près 2 fois moins pour les équipes sécurité.

Avec Tuleap, chaque équipe a pu personaliser son projet, à sa « sauce agile ».

À chacun ses outils Agiles

L’avantage de Tuleap est de proposer un panel de modules agiles et DevOps qui peuvent s’utiliser ensembles ou non. Les équipes sont libres de piocher où elles ont besoin, de prendre les outils nécessaires pour livrer leur produit et assurer leur mission, tout en évoluant sur une plateforme intégrée qui relie leurs informations avec celles des autres équipes.

Côté outils agiles, chez Thales, chaque équipe utilisent les modules Tuleap dont elle a besoin. Pas besoin d’autres outils externes :

  • Tuleap Kanban boards pour les équipes DevOps et de validation,
  • Tuleap Scrum Agile Dashboards pour les développeurs,
  • Un Tuleap Tracker pour les équipes de sécurité,
  • Tuleap Test Management pour les testeurs,
  • Git dans Tuleap, MédiaWiki intégré, Tuleap Document Manager, sont des outils utilisés par tout le monde.

Le challenge de la traçabilité complète
dans le secteur de la défense

Si l’objectif de réunir toutes les équipes autour d’un outil intégré a été aussi déterminant, c’est parce qu’au delà du besoin de collaboration, le secteur de la défense nécessite une forte traçabilité tout au long des projets. Grâce à la puissance de Tuleap, ils ont réussi à relever ce challenge.

Obtenir une traçabilité de A à Z

Grâce au système de références croisées dans Tuleap, c’ est facile de retrouver que « tel user story » est reliée à « telle exigence ». Ainsi le graphique des dépendances se dessine facilement.

Pour la partie documents, il a fallu se battre un peu contre les vieilles habitudes, car les équipes étaient déjà habituées à fonctionner avec d’autres outils « maison », notamment pour gérer les audits. Mais les équipes n’avaient pas toutes accès à l’outil « maison » : les développeurs par exemple n’y avaient pas accès, donc pour avoir une information, ils devaient se tourner vers les chefs de projet. Tout ceci représentait une perte de temps considérable.

Avec Tuleap, la question a été réglée : tout est centralisé, tout est tracé. Aujourd’hui, les équipes de Thales n’utilisent plus les bons vieux fichiers Word aux déclinaisons interminables (Projet Version 1, Projet version 2…). Grâce à Tuleap, elles gardent la trace de chaque modification sur un artefact ou un document; elles sont capables de dire rapidement si la dernière version est approuvée ou non. Un gain de temps considérable, mais aussi une meilleure collaboration, et évidemment, une traçabilité incomparable, indispensable.

Raphael Hiet mugshot

Avec Tuleap, on a une traçabilité complète, même pour les audits. On peut suivre l’avancement des releases et apporter rapidement toutes les preuves et métriques. On ne perd aucune information.

Schema de l'organisation des différents projets de Thales avec une seule plateforme Tuleap
Les différents de projets Thales échangent et croisent des informations sur une même plateforme Tuleap

Avoir une vision globale du projet

Chez Thales, comme souvent dans les grandes organisations, les équipes travaillent dans leur monde : elles n’ont donc pas la vision globale sur le projet. Lorsqu’un chef de projet demande une synthèse de l’état du projet avec des indicateurs, il faut pouvoir lui fournir rapidement. « Tuleap est la mine d’information. Il permet la capitalisation. Et dans le monde du DevOps, dont la collaboration et le partage sont au coeur, Tuleap porte pour moi ces valeurs là car il répond à plusieurs piliers du DevOps. » affirme Raphaël. En effet, avec les trackers, le gestionnaire de document et le Wiki, les équipes peuvent déposer toutes les informations concernant leur projet dans un même espace de travail. Ainsi, les chefs de projet ont accès à tous les indicateurs nécessaires facilement, en quelques clics. Ils créent des rapports avec des graphiques visuels, plus ou moins détaillés en fonction du niveau de précisions dont ils ont besoin.

Pour extraire des statistiques sur plusieurs projets, les équipes de Thales utilisent la recherche multi-tracker dans Tuleap, pour non seulement tout centraliser, mais aussi tout croiser : « Avec la recherche multi-tracker, on se sert de toute la puissance de Tuleap. On va tout croiser. Et ça, c’est indispensable. »

Utiliser l’API REST pour une traçabilité au delà de l’outil

Une autre contrainte qu’il a fallut réglée, est la question de la traçabilité en dehors de l’outil. Si beaucoup d’organisations sont totalement digitalisées, ce n’est pas le cas de toutes. C’est le cas notamment de certains départements de l’Etat français, qui est un des clients de Thales. Pour ceux ci, la demande est de livrer des documents papiers, qui listent parfois jusqu’à 6 000 pages de fiches de tests, qu’il faut retranscrire dans l’outil. Les équipes de Raphaël ont dû trouver le moyen de jongler efficacement entre le format papier et Tuleap, pour être en mesure de garder une traçabilité complète, ne pas perdre des données en route.

Tuleap c’est notre point d’entrée. Il fallait trouver un moyen de tout exporter sous un format CSV ou à partir de l’API REST. On a donc fait plusieurs essais. Une fois avec le CSV, une fois avec l’API REST. Nous avons développé des scripts qui viennent extraire des informations dans Tuleap et les mettre en forme directement dans un document Word. Pour garder la traçabilité même lorsque le client fait des modifications dans le document, on a gardé les numéros d’artefact en signet caché. Ainsi, quand le client modifie quelque chose, on injecte le fichier dans Tuleap et on récupère les modifications directement dans Tuleap. Notre Tuleap est à jour. La boucle est bouclée.

L’API REST de Tuleap a été génial pour nous car elle nous a permis de répondre à notre besoin : on pouvait extraire les informations des trackers, consultables en ligne mais seulement par les équipes de Thales, pour en faire des documents papiers, distribués à notre client.

Les résultats

  • Élimination graduelle des fichiers Excel ou Word: avec les graphiques automatiques générés dans Tuleap, les équipes rationalisent les informations et tout le monde est aligné sur le niveau d’exploitabilité des données
  • Meilleure suivi et gestion des incidents
  • Bonne gestion documentaire avec suivi de l’historique des versions
  • Suivi en temps réel des campagnes de tests
  • Génération automatique des métriques de suivi de projets et indicateurs tels que le taux de couverture d’exigences/tests
  • Meilleur partage de l’information: les équipes connaissent l’état d’avancement du projet

À vous

felis amet, in luctus at id, ut ut